Date:6/3/17

Recherche Google

Never say sorry for being honest.

Menu

Sites Woltar officieux

Partenaires


1/3/17 Chaque jour j'avance, et peu importe la vitesse à laquelle je vais...

Il y a tant d'choses que j'aimerais dire...

Des cris imprononçables qui meurent au bord d'mes lèvres, des noms interdits par le temps que j'sais plus dire, des larmes que j'voudrais expliquer pour n'plus être seule à les sécher, des mots doux qui n'peuvent pas quitter ma gorge, un merci oublié, des adieux qu'la vie m'a volé, des vérités douloureuses que j'aimerais murmurer à mon reflet pour enfin comprendre, des excuses aux morts, des "je t'aime" aux vivants, des regrets, des r'mords. J'voudrais savoir parler aux gens, pour m'adresser aux autres, à eux, à mon père qui souffre, à ma mère qui n'souffre plus, à mes frères et soeurs à qui j'ai jamais dit un mot avant d'les voir mourir, à ceux qui prétendent me connaître mais qui ne m'ont jamais vraiment vue, à ces quelques-uns qui ont vu mes larmes, à ceux que j'ai aimé, à celui à qui j'aurais tout donné mais que j'aime plus, à celui que j'aime encore et qui s'en fout, à ces amis qui rendent ma solitude quotidienne supportable, à ces vieux amis qui m'ont déjà oubliée et puis m'adresser à moi-même, m'dire toutes les choses que jamais personne d'autre ne m'dira, m'expliquer enfin, me comprendre, me pardonner.


******


Pour l'instant, l'souffle me manque encore un peu pour dire c'que j'ai à dire sans avoir peur d'me faire engueuler. Alors j'le met là pour pas oublier.


8/2/17 Ephémère évidence


Les personnes que j'ai aimées, qu'elles soient amies ou pas, ne m'ont jamais perdues soudainement. Elles m'ont toujours perdues lentement, jusqu'à ce que j'me lasse de leur trouver des excuses bidons...

Je n'les ai jamais chassées de mon coeur, jamais. J'les ai seulement laissées partir en liberté, avec des gestes conscients et des manques volontaires, jusqu'à d'mander des explications quand ça me semblait nécessaire. J'me suis jamais épargnée les monologues ennuyeux parce que j'ai toujours voulu avoir la certitude qu'ma douleur soit claire.

J'suis convaincue que ceux qui choisissent de quitter un coeur devraient connaître avec précision la taille de la blessure qu'ils laissent... parce que si cette blessure a la taille d'un cratère, faut qu'ceux qui s'en vont sachent que ce s'ra le cratère dans lequel ils tomberont, si un jour ils décident de rev'nir.

J'dirai plus rien et j'vais continuer à prendre sur moi pour un jour réussir à l'effacer complèt'ment de mon univers, même si c'est pas c'que je veux, même si ça fait mal putain...

J'crois qu'il n'y a rien d'pire que d'ressentir le manque de quelqu'un à qui toi tu n'manques pas.


*******

17/10/16 Your victory is to give me grief


C'est étrange non, de voir à quel point t'as toujours cru que j'étais instable et que j'tenais pas sur mes pattes, ou le nombre de fois où tu m'as répété que je devais arrêter de m'attacher aux gens qui ne veulent pas de moi plutôt que d'faire semblant d'ignorer ceux qui m'aiment...

Pourtant y'avait que toi pour savoir à quel point j'suis une handicapée des sentiments qui aime toujours trop fort ou pas assez, y' avait que toi pour me dire d'arrêter d'me laisser submerger par mon passé si j'voulais pouvoir un jour redonner ma confiance à quelqu'un mais c'que tu savais pas, c'est que j'aurais juste voulu que tu m'dises que j'étais comme tout l'monde... J'aurais voulu que tu m'expliques que tout l'monde a des défauts et qu'on doit apprendre à vivre avec, que tu m'dises pourquoi certaines personnes sont plus aimées pour leurs coeurs vides que pour leurs qualités et qu'ceux-là, fallait les fuir. En fait j'crois que j'aurais aimé que tu m'secoues plus fort encore et que tu m'aides à trouver l'bon équilibre.

Mais bon, faut croire que l'équilibre tu l'avais pas non plus. La seule différence, c'est pt'être que tu savais l'cacher mieux que moi...

Bye Ket' !


*******

13/9/16 P'tit moment de nostalgie


Y'a des surprises et des découvertes qui nous ramènent des années en arrière en un clin d'oeil et ma foi, faut avouer qu'ça fait un bien fou !!

J'démords pas que d'là haut, notre Liam devait bien s'marrer en nous voyant faire les cons dans un d'ses vieux bolides qu'on utilisait pour nos courses dans l'désert et qui a bien voulu redémarrer pour nous. Tu t'rappelles notre dernière course avec Li', la fois où j'ai fini éliminée par une touchette de Lyden qui m'a fait valser dans les sables mouvants ? C'était une bien belle journée et aussi celle où j'avais montré à un certain Setien que les p'tites véséennes savent très bien s'faire respecter, même à coups d'capot sur la tête s'il le faut. XD

Bref, maint'nant j'suis recouverte de sable et ça gratte de partout mais pour une fois que j'ai un accro d'adré' avec moi, franchement ton idée d'course de malades dans les dunes a fait ma journée !

****

24/8/16 Don't wanna be the parenthetical


A toi qui m'a fait passer un merveilleux millénaire, j'voulais dire une nouvelle fois MERCI ! <3

T'avais raison, parfois prendre du recul fait un bien fou et c'était sans compter ma fiesta de journiv' qu'on a terminée sur un rocher bancal en plein désert à dormir sous les étoiles.

Et j'parle même pas de ton idée de Trip-Cata' à Tropico, parce que tu n'pouvais pas m'faire plus beaux cadeaux.

**********


Et pour ce qui t'inquiète tant, j'te l'ai dit avant d'partir... Parfois il suffit d'un rien pour que l'déclic se fasse et j'en suis peut-être pas si loin qu'tu crois.

En vrai j'me sens comme cette gosse à qui on offre un sac de bonbons : les premiers on les mange sans trop s'poser de questions et en fonction de son humeur du moment, mais quand on s'aperçoit qu'il en reste peu et qu'on a foiré le trois-quarts de sa vie à attendre un miracle, on commence à les savourer beaucoup plus lentement. J'ai plus d'temps à perdre à espérer des trucs qui n'arriveront jamais et même si on m'a dit que j'connaissais pas l'avenir, maintenant j'crois que j'en ai une vague idée, ouais... Pis il reste si peu d'bonbons dans l'sac que c'est pt'être le moment d'y penser.

J'veux continuer à m'entourer d'gens qui savent atteindre le coeur des autres, des personnes que les coups durs d'la vie ont appris à grandir avec de douces caresses dans l'âme. Ouais... J'suis pressée de vivre avec l'intensité que rien d'plus que c'que j'ai déjà pourra m'donner. J'ai plus l'intention de gaspiller un seul bonbon au fond d'mon sac. Et tu sais quoi ? J'suis sûre que ceux qui restent seront plus délicieux que ceux que j'ai mangé jusqu'à présent.
Mon objectif en fin de compte, c'est d'rester celle que j'suis, celle qui est comme les ouragans, indomptable, presque inaccessible et que rien n'arrête, même pas ses bleus au coeur.

Pour te répondre franchement, moi j'tourne pas les pages. J'déteste cette expression simpliste mais j'oublie rien, j'renouvelle pas ma vie comme si rien avant n'avait existé. J'suis faite de tous mes souvenirs, de mes amours et de mes emmerdes. J'suis un patchwork vivant de moments d'vie, j'suis faite des autres ou pour les autres et chacun m'a construite ou meurtrie, c'est selon... Mais j'tourne pas les pages non... j'me contenterai juste de continuer à les écrire, quoi qu'il arrive. Ceux qui m'connaissent le savent : Nessa est chiante et ça ne changera pas. Elle peut même la jouer à l'envers quand elle entend des trucs qui ne lui conviennent pas ou quand son gosse lui dit de s'méfier de quelqu'un parce qu'on lui a dit de l'faire... au point d'se perdre dans de longs silences qui agacent ceux qui les ont provoqués. Cest une casse-couilles, une garce présomptueuse qui parfois devient folle de jalousie ou chieuse à souhait, elle qui ne sait pas fermer sa gueule quand tout part en live ! Mais contrairement à c'que certains ont dit ou croient, elle est vraie, spontanée, sincère avec ceux qui n'la prennent pas pour une conne, même si la sincérité fait mal elle reste comme ça c'est une emmerdeuse mais elle aime vraiment et elle le fait avec le coeur, même avec la pire partie delle-même s'il le faut. Mais t'as raison sur un point, c'est qu'un jour ou l'autre je dirai stop et tcho bye-bye.

Mais j'resterai celle que tu connais, têtue, effrontée, courageuse, conne et rêveuse ouais mais si y a un truc que j'défendrai et que j'protégerai jusqu'à la fin cest ce que j'suis. C'est ma diversité, c'est mon sentiment d'plus être mon moi-même après mille déceptions. J'continuerai à éplucher mon coeur mais j'deviendrai jamais une pierre immuable et inébranlable parce que j'continuerai toujours à donner d'la valeur aux sentiments, à vouloir entendre et tout filtrer avec le coeur. J'crois encore en la beauté des p'tites choses, dans les caresses, j'continuerai à être la personne que j'ai toujours été malgré les blessures, malgré les déceptions parce que c'est merveilleux de continuer à r'garder ce monde avec les yeux pleins d'espoir et de douceur. Personne ne m'privera jamais de tout c'que j'peux donner. Restons prédisposés aux émotions parce qu'éviter la douleur nous prive du bonheur, sans le soleil les lunes n'existeraient pas et vice versa, comme sans le blanc le noir ne serait pas. La vie doit nous donner des émotions, la vie doit toucher l'coeur, alors bordel laissez-vous aimer, laissez les mauvaises journées exister, ne laissez pas le temps vous resserrer l'estomac, laissez l'bonheur vous tenir éveillés dans la nuit, que les larmes mouillent votre visage, la colère envahisse votre tête, que les émotions vous transportent là où votre coeur veut être... Là où votre coeur se sent vivant.


*******