Date:9/7/17

Recherche Google

Un, deux, trois.. Promenons nous sur les toits.

Menu

Sites Woltar officieux

Partenaires


11/5/17 Regular to irregular.

~~~~[img]https://nsm09.casimages.com/img/2019/01/24//19012407292224154616090339.png[/img]~~~~~~~~~~~~~~~~~Back to the Reality.
In the Dream.
Je vivais dans un rêve. Le temps ne se comptait plus.

J'ai cassé les limites de ma réalité.
Je ressentais toutes les émotions si fortement que mon coeur aurait pu exploser.

L'empathie n'est plus.
J'étais inconsciente. Expériences passées et quotidiennes de l'incompétence et de l'inconscience dont je faisais preuve.
Je suis réveillé, consciente de mon parcours.

Everything is possible, here in my dream.
J'ai trouvé l'océan après avoir traversé ce long désert.

Les couleurs dansaient, jusqu'ici tout paraissait léger, je flottais au dessus d'un tas de choses.
C'était comme un rêve dans un rêve.

Les couleurs ne dansent plus. Elles se tapissent, et je tombe dans un gouffre.

Dream in a dream.
Reality into the reality.

Un sentiment comme si les limites de la réalité avaient disparues.
C'est un rêve éveillé, connecté aux autres membres.

Making my own choices, you know that's my mission.
Sick of all the wishin' in my mind.


Ce n'est que le début du retour à la réalité.

24/3/17 Just shut up and let me live.

hihihihihihi[img]https://nsm09.casimages.com/img/2018/12/08//18120802082424154616028763.png[/img]

27/2/17 Chap 6. - Kiss and make up.

~~~~[img]https://nsm09.casimages.com/img/2018/11/11//18111110135724154615992042.png[/img]~~~~~~~~~~~~~~~~~Frappe. PLUS FORT.
~Kiss

Je sais enfin me concentrer sur ce qui est important pour moi. Après tout, plus rien ne m'en empêche, tout ce qui m'enchaînait stupidement ne fait maintenant plus partie de ma vie, ce ne sont plus que de mauvais souvenirs, et parmi ceux-là, des idylles rapides et sans réel poids dans ma vie, des questions qui ne faisaient que de tourner sans cesse dans ma tête en chorégraphie macabre. Rien de tout ça n'a su m'apporter quelque chose de fondamental, de concret, qui aurait pu réellement changer, marquer ma vie et me donner un second souffle, une réelle preuve solide et claire que je ne rêvais pas tout ce temps. Même si je me sens plus légère depuis quelques mois, il me reste encore quelque chose à éclaircir, à comprendre, pourtant j'hésite, est-ce que j'ai réellement envie de comprendre ? Je sens que ça ne pourrait amener que des vagues inutiles à ces doux mois que j'ai pu vivre dernièrement, pour une fois que tout était si calme, c'est agréable de pouvoir respirer de nouveau et de ne plus entendre aucun chien aboyer, pourquoi voudrais-je y mettre un terme en me jetant d'une falaise ? Parce que je vois ce pas à faire comme un saut.. La chute sera longue, et l'impacte douloureux. Je ne veux plus avoir peur d'affronter la réalité pourtant. Je l'ai trop échappé de nombreuses fois, si elle décide de se montrer devant moi.. Autant la saisir et lui tordre le cou et en finir. Parce que, c'est trop facile d'avoir peur, de courir, de fuir bêtement, dorénavant je ne me laisserai plus couler. J'étais comme une petite souris effrayée par sa propre ombre, inquiète pour un rien, touchée par n'importe quel mot un peu trop strident. Je ne sais pas ce qui peut m'atteindre aujourd'hui, je suis arrivé à un point de ma vie où très peu de choses me touchent, même la pitié ne me traverse plus. Ceux qui font partie de mon passé.. Sont comme des inconnus égarés. Des vestiges brisés que j'immole avec tous les souvenirs que j'ai d'eux. Malgré tout, je connais mes limites, et je sais où je ne devrais pas m'aventurer, malheureusement mes pas m'y emmènent et j'ai beau refuser d'y penser, ce sera toujours là quelque part, dans mon crâne. Finalement, je crois que je dois l'accepter, peut-être même que je l'ai déjà fait depuis le début. Accepter. Accepter de pouvoir respirer seulement quelques mois avant de repartir sur une nouvelle claque, un coup de pied qui feront vibrer ma tranquillité bien installée. Après tout, n'est-ce pas comme ça depuis le commencement ? Cette fois, je ne peux moi même pas répondre à mes propres interrogations. C'est comme si.. Je me mentais à moi même, que je ne voulais pas connaître la vérité derrière mes actions et rien ne semble s'arranger, pires sont les jours qui arrivent. Mais je continue d'y croire, parce qu'aujourd'hui, je le sais. Peu de choses savent m'atteindre réellement. Mes mains ne sont pas tachées de n'importe quoi. La peur irrationnelle n'existe pas chez moi. Mon coeur renforcé pour ne pas recevoir n'importe quel coup, mon esprit enfermé pour ne pas tanguer du mauvais côté. Alors pourquoi quand ses yeux se posent instantanément sur moi, j'ai l'air d'une pauvre feuille morte qui tremble ? Pourquoi est-ce que j'y pense encore ? Pourquoi est-ce j'ai tant de mal à y voir clair, à comprendre pourquoi maintenant, pourquoi lui ? Peut-être qu'un jour, mes mots sortiront quand tout redeviendra clair et que moi même je me comprendrai enfin. Parce qu'aujourd'hui, je vais frapper encore plus fort comme on me le répète si bien.

13/2/17 Special 1 - Siobhan.

~~~~[img]https://nsm09.casimages.com/img/2018/10/28//18102802081024154615966620.png[/img]~~~~~~~~~~~~~~~~~~Amitié embrasée.

Ce jour devait arrivé. Te voilà devant moi.. Je vais m'accrocher à toi. Mon seul espoir dans ce monde que j'ai trop souvent vu s'effondrer. Ne m'abandonne pas, ne me laisse plus jamais. J'ai fait des conneries sans toi tu sais ? La pire est en train de m'arriver, ne me laisse pas tomber pour ça, je vais le regretter et tu le sais, tu le vois dans mes yeux et mêmes mes gestes confus se fracassent contre mon comportement étrange et anodin. Je ne peux te dire à quel point j'ai peur de te perdre une nouvelle fois, mais ne me laisse pas revivre ça, je ne le supporterai pas. es-tu là pour de bon ? J'ai peur. J'ai peur de te voir partir en fumée. J'ai peur que tu ne reviennes plus, j'ai peur de trouver mon canapé vide. T'es cette fougue dont j'avais besoin, ce renouveau que j'aime voir gesticuler sur une musique au rythme enflammé. Cet espoir auquel je m'agrippe. Ne me regarde foutre ma vie en l'air pour ses beaux yeux et écrase mes sentiments déchaînés. Noie mon estomac d'alcool et change moi les idées, ce jour est le tien alors fais moi danser dans le salon, bourre mes oreilles d'une musique qui frappera nos tympans, je veux que ta chaleur m'entoure, me serre contre toi et embrase mon pelage, fais moi fondre sous tes braises ardentes. Aurais-je pu y croire ? Je crois que plus rien ne sera comme avant. Je ne veux plus être triste sans que tu puisses m'emprisonner et changer mes larmes pour un sourire radieux. Cette fois je ne rêve pas, tu es là devant moi. J'ai pas pu attendre pour te sentir contre moi, vérifier que t'étais bien là, que c'était pas une illusion, que je n'avais pas encore abusé du wrhum. Merde. T'es qu'un putain d'con tu sais ? Je crois qu'aucun de mes mots ne seront assez forts pour décrire ce qu'il se passe au fond de mon coeur. Un feu d'artifices étincelants, je le sens danser dans ma poitrine, et je crois que tu sais tout régler d'un simple sourire qui assassine le temps d'une soirée mes questions et mon besoin constant de réponses signifiantes.. Fais moi tout oublier autour de nous, fais moi tournoyer dans le salon, fait valser mon corps au tempo enragé de la musique qui résonnera en nous, faisant vibrer nos âmes brûlées vives.

Don't ever let me go, and love me the way you do.

25/1/17 Chap 5. - Everything fall.

~~~~[img]https://nsm09.casimages.com/img/2018/10/09//18100910400324154615934310.png[/img]
Doubt

Trop de questions qui se cognent et s'entrechoquent en permanence dans ma tête, pourquoi est-ce que je n'arrive pas à trouver les fichues réponses ? Ça me tord l'estomac, m'embrume l'esprit et me fait tellement mal au crâne.. S'il te plaît ne m'offre pas de verre, si je suis ivre je ne sais pas ce que je ferai, parce que rien n'est clair en ce moment. Je me demande encore pourquoi est-ce que j'ai tant eu besoin d'entendre ces mots prononcés par tes lèvres. Pourquoi est-ce que j'ai constamment envie d'te voir ? Pourquoi est-ce que j'ai l'impression d'avoir besoin d'toi ? Pourquoi est-ce que ça devrait être toi spécialement ? Pourquoi est-ce que personne d'autre ne me donne envie ? Pourquoi est-ce que j'y pense autant.. Pourquoi est-ce que je me pose toutes ces questions ? Pourquoi est-ce que j'ai peur d'te parler ? Plus j'y pense, plus je crois comprendre. Comment est-ce que j'ai fait pour ne pas éviter de recommencer la même erreur que j'ai bien trop commise tout ce temps.. Je suis fatigué. Fatigué d'essayer d'empêcher ce genre de choses m'atteindre, alors j'ignore pourquoi et comment tu as pu traverser ce fossé immense que j'ai creusé, qu'ils ont creusés. J'ai peur de cette moi qui se laissera tenter alors que mon coeur pourrait se décrocher de ma poitrine. l'angoisse. Ça recommence, une boucle infernale, continuelle. Mes doutes et mes questions me torturent.

Everything fall.. Everything fall.. Everything fall.. Everything fall.. Everything fall..