Date:30/3/17

Recherche Google

Mävyvenn Nurs: Concerts, évènements, infos, annonces... La mélodie d'une Reine!

Menu

Sites Woltar officieux

Partenaires


26/3/17 Le baiser bleu - Instant volé.

L'appareil ayant servi à enregistrer la scène n'était pas une belle caméra ni même fait pour ce genre d'enregistrement sauvage. Au début, le plan tangue énormément, l'image est flou, tout ce qu'on discerne c'est des mains bleus saisissant la taille d'une woltarienne, la rapprochant d'un geste fluide.

- On en (...) (...) des lustres!

La voix grésille, s'entend à peine au-dessus de la musique d'ambiance de l'endroit. Un gros zoom maladroit se fait sur des lèvres qui se rencontrent, bleus et rousses, un baiser qui s'appuie, langoureux, une pointe de sauvage. Tout ce qu'il y a de plus sulfureux. L'appareil fait enfin le point, à bonne distance et les deux protagonistes de ce baiser humide se dévoilent: d'un côté on reconnaît le museau emblématique de la chanteuse de Rock de Woltar: Mävyvenn Nurs, dont une main vole tenir la joue de sa comparse bleue qui a initié ce baiser fougueux: Haïsché Ophèniela, une de ses proches. L'autre main de la chanteuse se pose sur la hanche de son amie, elles se pressent l'une contre l'autre, répondent au contact de l'autre. Des ricanements nerveux s'entendent autour.
Quand enfin le baiser se romps, Mävyvenn et Haïsché échangent un regard, se mettent à sourire de toutes leurs crocs. La femelle bleue lui lâche un clin d'oeil, Mävyvenn se met à rire de bon coeur.

- Ca c'est une leçon de langue, ma belle, tu devrais finir prof à la fac... J'aurai pas séché une seule heure de woltarien avec toi!

La vidéo se coupe au moment où les regards des femelles se tournent vers la personne tenant l'appareil.


La vidéo pirate commence à diffuser à partir d'un réseau plus privé, d'échange d'un téléphone à un autre avant de finir sur la blogosphère de Woltar tout comme son internet à lui, loin de se perdre dans les méandres d'information, la vidéo se retrouve à faire le buzz. La chanteuse n'a pas communiqué dessus et a juste lâché un commentaire sous la vidéo initiale:



Mävyvenn Nurs - 26/3/17
Hasch embrasse trop bien. Soyez pas jaloux!



19/3/17 Vidéo de presse.

La vidéo est vite devenue virale.
Elle a parcouru la blogosphère de Woltar comme une épidémie d'un nouveau virus. Sa toute première publication peut se remonter d'un site plus ou moins journalistique de Woltar, n'ayant absolument pas pour sujet principal la musique... Actuellement sans démentis ou commentaires officiels, la vidéo déchaîne quelques commentaires et sujets de fans en tout genre et de toutes les couleurs pour n'importe lequel de leur "équipe-couple" favorites. Autant le Ashvyvenn déchu, le Bobiash tant aimé que même du Ashja né de spéculations après leur apparition dans le show « Life ».


La.Video.De.Presse a écrit:
La vidéo s'ouvre sur une plan large un peu tremblant alors que le caméraman stabilise l'appareil sans doutes. On voit la devanture du bâtiment qui abrite la DragibusProduction et son studio d'enregistrement où travaille Mävyvenn Nurs. Une poignée de journaliste sont présents sur le trottoir, adossé à des grosses navettes de presses très épaisses, une journaliste se mordille la griffe de l'index, les bras croisés, tapotant son micro main contre ses flancs. La woltarienne tiré à quatre épingle, impeccable sur elle, marmonne et grommelle.

« Qu'est-ce qu'elle fou putain... On fait les piquets depuis deux heures... La fuite a bien dit qu'elle avait reprit le boulot pourtant... Elle va pas y passer sa nuit non plus... Allez là, sors de là... Sors de là et file-nous de quoi becter... »

Comme pour exaucer le souhait de la woltarienne en tailleur soigné bon marché, les portes du bâtiment s'ouvre et Mävyvenn encadrée par ses musiciens sort. La chanteuse semble fatiguée, les traits un peu tirés et ajuste sur son corps son long manteau fourré. Il n'y a pas de sourire sur son museau. Elle fouille une poche pour sortir une casquette noire très sobre. Déjà, à peine dehors, les journalistes se pressent vers elle d'un même mouvement, les questions se mettent à pleuvoir, les caméras se mettent toutes à tourner, certains se lancent dans un petit speech de présentation de ce moment avant d'essayer d'obtenir un commentaire de Mävyvenn.
Alors qu'un essayer de bousculer le guitariste pour se rapprocher de la chanteuse, ce dernier dégage son coude et le repousse du bras.

« Mävyvenn! Mävyvenn! Comment réagissez-vous après le spectacle de votre ex-mari ?
- Comment vivez-vous cette humiliation publique ?
- Avez-vu pu enfin voir Lagon ou sont-ils toujours contre de vous laisser approcher votre fils ?
- Bobie était-elle au courant de ce spectacle, l'a-t-elle dirigée contre vous ?
- Êtes-vous heureuse de la tournure des événements ?
- Est-ce que Life est la réponse à votre concert et votre dernier album ?
- Comment qualifierez-vous vos rapports entre le couple Ash-Bobie et vous ?! Entre Ash et vous ?
- Allez-vous aussi signé votre pré-retraite ?
- Comptez-vous quitter la ville après avoir essuyé un tel affront ?
- Comptez-vous y répondre ?
- Comment vivez-vous l'absence total de lien entre Lagon et vous et Ash dans ce spectacle ? »

Mävyvenn se raidit à l'écran, elle pince les lèvres, regarde ailleurs en tournant la tête et on voit un zoom de la main rouge de la chanteuse qui attrape les doigts de son guitariste. Le second musicien se met en avant, les bras levés.

« Ca suffit les gars, franchement vous êtes lourds. Aucune déclaration officielle et reportez-vous au communiqué de presse... Allez du vent, on a rien à dire, rien à ajouter! Laissez-nous passer, merci, franchement, allez quoi, bougez! »

Bien vite un woltarien de la sécurité sort à son tour, attrape le petit groupe d'artistes et les guide au travers du petit amats de journaliste en les bousculant un peu brusquement. Arrivé à un taxivette sifflé par ce même woltarien en costume très sérieux, oreillette voyante, la portière ouverte pour laisser entrer les musiciens d'abord après qu'ils aient fourgué leurs instruments dans le coffre de cette dernière... Le flot de question est un brouhaha indistincts.

« Vous manquez de courage!! »

La phrase fend la foule. Mävyvenn s'arrête, la main sur la portière et tourne la tête vers les journalistes. Les mâchoires serrées.

« Une humiliation pareille vous évoque donc rien ?
- Si vous avez pris "Life" comme une humiliation à mon encontre, comme je ne sais pas quelle "déclaration de guerre" entre moi et Ash ou comme une réponse à mon album ou mon concert c'est que vous n'avez rien compris. »

Lâche-t-elle et la grossière marée de langues se taisent d'un coup. On entend presque le vrombissement des caméras.

« Ni à Ash, ni à ce qu'il nous livre, ni à sa vie, encore moins à moi. Vous êtes passés complètement à côté du propos, de tout ce qu'il a voulu dire. J'ai été tenu au courant de la tournure de son show et de chaque étape de son élaboration et il a toujours eu mon soutien et ma bénédiction. Maintenant... Sa place est en famille, auprès de ses enfants, de sa femme et chez eux.
- Et votre place alors dans tout ça, que devient-elle ?!
- Moi ? »

Mävyvenn retire sa casquette en l'attrapant par la visière, ébouriffe le poil de son crâne, laissant un silence mesuré. Mävyvenn semble se retrouver dans un souvenir, un flash, d'une demi-seconde. Elle plante son regard dans l'une des caméras.

« Ma place est, toujours, sur scène. Elle n'a pas changée. »

Sa voix est vibrante, son expression serrée. Elle toise les journalistes, secoue la tête et commence déjà à s'asseoir sur la banquette arrière du taxivette.

« Je n'ai plus de commentaires à faire. Excusez-moi, j'ai eu une dure journée, je voudrais me reposer. »

La vidéo se coupe en même temps que la portière de la navette est claquée sur le corps de la chanteuse.




____________________________Petit HRP________________________________________

Hello! \o/
A toi qui a eu le cran de tout lire jusqu'ici: je t'apprécie fort.

Je tiens juste à notifier que j'utilise le blog de Mävy comme un "fil d'actualité" qu'on pourrait trouver sur n'importe quels réseaux sociaux ou moteur de recherche lorsqu'on tape le nom entier d'une célébrité ou d'un groupe.
Ainsi il y a des éléments qui ne sont pas POSTES directement par Mävyvenn mais s'y retrouvent parce que son blog = ce que véhicule son image/sa carrière, que ce soit autant de l'officielle gérée par sa production ou elle (Dixit le post de l'album, le livre d'or du concert....) que des choses qui ne sont pas VOULUES par la chanteuse voir ignorée IRP par cette-dernière! (Comme ce présent article ou celui de la soirée bunny plus bas!). Il y a aussi des choses très officielles comme le compte-rendu de ses interviews, ses flash mobs, ses événements... Ses informations de concerts, sa billeterie, quelques photos d'elle... (merci Emy, merci Demo, j'vous zem.)

A ce titre les commentaires sont + comme un fil reddit de commentaires entre fans/utilisateurs des blogs et sites woltariens. Donc sentez-vous libre d'y poster tout et n'importe quoi haha! XD Ce sera intéressant à jouer! <3

N'hésitez pas à les prendre en compte dans vos RP, à utiliser ses éléments pour déclencher un RP autant avec Mävy qu'Adam. AUCUN élément de ce blog n'est accessible "que si éventuellement vous avez le pass violet pour la porte bleue et que vous avez réunis les 7 dragonball" ... :].

Bonne journée du coup et merci de venir lire toutes mes idées <3. (Au moins avec un commentaire je SAURAI que ça vous plaît, un peu. T___T)

1/3/17 "The One & Only" de Mävyvenn Nurs ; 4ème Album.

Les disquaires l'attendaient. Il arriva enfin.
Le quatrième album de Mävyvenn Nurs, nommé "The One & Only" sur lequel aucune information n'avait réussi à fuiter du secret de sa production, était maintenant disponible à l'achat dans tout les magasins au rayon "CD" et encore plus en boutique spécialisée. Il y avait là un air d'excitation générale de tenir, là, dans ses mains, un véritable album de "Mävyvenn Nurs" qui ne datait pas de plus de cinq ans.
Un magazine de musique avait titré, dans une page consacrée à cette sortie très attendue un vibrant "The One & Only, le morceau de légende!". On pouvait y lire:


Article.Sur.Le.CD a écrit:
(...) C'est une confession intime, une mise à nue digne de son concert "Settle in Fire" qu'elle nous livre sans faux-semblants. La chanteuse Mävyvenn Nurs met un point à l'épisode de son retour avec l'art et la manière qu'on lui connaît: impérieuse, assurée, passionnée, Mävyvenn Nurs s'affiche de nouveau comme LA figure Pop-Rock de Woltar. Avec l'exploration d'un tout nouveau style, plus langoureux au travers de "I Have Question" et "She Loves Control" on découvre et redécouvre pour le bonheur de nos oreilles les multiples facettes de la vie de la Reine Rouge.

On ne peut que les écouter en boucle jusqu'à l'étourdissement. Si des fans avaient attendus la re-publication de "Firework", la piste manque à l'appel et déçois celles et ceux qui voulaient pouvoir obtenir la version finalisée par Mävyvenn elle-même. Aucuns commentaires sur la présence d'"I Have Question" qu'il tardait aux fans de réécouter pour en récupérer toutes les références à son histoire personnelle avouées par la chanteuse elle-même lors d'une interview.

Cet album c'est un morceau d'histoire.
C'est tout le chapitre de son absence qu'elle clos majestueusement.
C'est son annonce au monde: "Je suis de retour" et pour de bon, espérons-le!!
(...)





________________________ARTICLE OFFICIEL SUR SON SITE.________________________________




Après « Nana » publié en an 7.
« The Princess's Voice » publié en an 8.
« Rock's Queen » publié en an 9.
« Best Of Mävyvenn Nurs » publié en an 12.
« Setia's Daemon » publié en an 17.


************Mävyvenn Nurs signe « The One & Only »
**************Publié le 1/3/17 - Date de disponibilité sur Sétia.




>>Le CD*********************** --****************************** Lecture<<



***C'est avec une joie immense que je signe ce nouvel album faisant écho à mon récent concert « **Settle In Fire », n'hésitez pas à me confier vos impressions et vos retours de la première écoute **que vous en ferez!
**Ce bébé a prit une forme plus qu'inattendue mais me permets de clore un chapitre important de ma **vie pour passer au suivant.

**Peu importe la forme que ma vie prendra et son chemin.

**Je me tiendrai sur scène, micro en main, pour vivre la vie merveilleuse que la musique et mes **chansons m'ont permis d'avoir! Je ne vous décevrai pas.

**Je vous souhaite une excellente écoute de mon dernier bébé.

**Et je vous remercie infiniment.
**A toi. A vous. A tous.
**Merci. Merci mille fois de tout ce que vous m'avez permis et me permettez de faire.




***************************************************Mävyvenn Nurs.

19/2/17 Setia's Daemon - Une Reine au Bal Sanglant

Difficile d'être passé à côté du « Bal Sanglant » ayant secoué de nouveau Sétia d'une nouvelle intensité festive! Les chaudes couleurs d'automne ayant rejoins le macabre en ce milieu de deuxième mois de l'année et sous la direction d'Haïsché Ophènila et d'Anthony Kira, il s'est tenu le 16/2/17 un événement digne des plus lugubres et stupéfiantes fêtes de l'année! Cette drôle de soirée costumée avait vu plus d'un monstre surgir des profondeurs des plus sombre cauchemars des Woltariens et Woltariennes... Et sur scène s'était produit une démoniaque chanteuse. Dont les titres, inédits, pour l'occasion, furent rapidement mis à disposition des fans de tout bord, sur son site et dans les magasins de disques de tout horizon.
Mävyvenn Nurs signait une collaboration nouvelle avec un DJ, se faisant à la fois chanteuse et instrument de quatre nouveaux titres qu'elle avait dédié pour cette "horrible" soirée et ses monstres. Le petit CD tiré en édition limitée était enfermée dans une pochette cartonnée, avec une photo de couverture faîtes de néon et de l'ombre de la chanteuse se dessinant dans la lumière crue.


************
Extrait de la prestation de Mävyvenn lors de Lone Digger.
*****************************Setia's Daemon
*******************Par Mävyvenn Nurs.

*******************16/2/17 - Exclus du Bal Sanglant

- Child of the Night
- Spook
- The Spook Return
- Lone Digger


Un mot se trouvait dans un coin du verso de la pochette, juste avant les crédits de sa production :

Par cette soirée d'horreur où je me fis démone, à vouloir animer les monstres de tout Sétia du désir de danser avec moi jusqu'à épuisement! Merci pour ce bal, merci pour ce moment! <3

14/2/17 Les caprices de la Reine - SCANDALE

Il ne fallu pas longtemps pour que de gros titres apparaissent au lendemain de la semaine de folie de festivités qui avaient enveloppé Sétia, la presse à scandale s'était emparée de la dernière soirée à thème de la chanteuse iconique, Mävyvenn Nurs, donnée en l'honneur d'un dénommé Siobhan Reid pour ses 600 jours. Cette dernière avait donné un ton très charmeur et sexy avec des costumes de bunny-girl et bunny-boy, une play-list electro-jazzy et une animation de lapdance au moment du gâteau pour le malheureux veinard....

Une photo de Mävyvenn en sorti d'un bâtiment quelconque abritant une salle de danse, alors qu'elle ne faisait pas attention, accompagné de son guitariste de toujours, illustrait la couverture où trônait de nombreux gros titres pompeux, diffamant, fait pour attiré l'oeil et créé l'envie chez les lecteurs et lectrices friands de ce genre d'événement extrait de leur contexte, livré avec du mauvais journalisme diffamant, pour servir une tambouille de scandales. Ce n'était pas une bonne photo, ce n'était pas un bon article et on retrouvait en une double page, quelques autres clichés volés de la reine rouge avec d'autres woltariens.
Parfois riante, parfois sérieuse, parfois au naturel, sans qu'aucun de ces clichés ne cherchent à la mettre en valeur, tous étaient pris sur l'instant, arraché au quotidien de la chanteuse.

Les différents paragraphes étaient accompagnés de ces fameux clichés, le magazine n'avait réussi qu'à identifier deux mâles seulement avec qui Mävyvenn avait été vu en publique ces derniers jours: le fameux Siobhan Reid et Adam Bliksem, un de ses guitaristes. Le mystère restait entier concernant un mâle vanille qu'on avait aperçus en compagnie de Mävyvenn dans un petit restaurant huppé. Bien entendu, plusieurs questions écrites en gras essayaient de savoir si la collaboration de Mävyvenn Nurs au Bal Sanglant tenait bel et bien d'un intérêt artistique ou si Anthony Kira - l'un des organisateurs de la soirée - n'était pas une nouvelle cible de la croqueuse de woltariens qu'incarnait la chanteuse selon le magazine.

On pouvait y lire:


« (...) et c'est tout dans un costume embrassant la vulgarité la plus crue qu'on retrouve la chanteuse Mävyvenn Nurs habillée - si on peut appeler ça "habiller" - d'un simple body noir sur le corps qui se frotte complètement à son invité du jour sans pudeur AUCUNE pour lui souhaiter "joyeux journiversaire" ! Il est évident qu'elle était le « cadeau » du malheureux veinard Siobhan Reid! Il est tout à fait légitime de se demander quels sont les liens entre elle et Siobhan, N'est-il pas victime de l'appétit vorace de Mävyvenn pour la chaire fraîche de ces dernière semaines ?!
Comment expliquer qu'après une fête toute chocolat pour les 300 jours du jeune chanteur Phoebus Moonlight qui nous avait laissé presque attendri de voir Mävyvenn se tenir presque en grande-soeur auprès de ce dernier, elle verse dans un tout autre registre pour Siobhan ?
Notre reine aurait-elle préféré le très anonyme Siobhan Reid au détriment de l'adorable chocolat Phoebus comme nouvelle friandise ?!

Une chose est sûre c'est que l'estimée ex-femme d'Ash Kay ROYAL s'affiche dans la plus pure pornographie lors de cette soirée en exécutant un audacieux lapdance à la truffe de ses invités! (...) »


Et, plus loin:

« (...) Le célibat se décline en de multiple teintes de pelage pour Mävyvenn Nurs qui va jusqu'à déjeuner en public après ses séances d'exercices avec un mâle tout vanille à l'identité inconnue.... Quelques heures seulement AVANT de rejoindre son guitariste de toujours, Adam Bliksem, qui avait déjà partagé une histoire charnelle avec la chanteuse des années auparavant. On est en DROIT de se demander à quelle sauce va-t-elle manger le célibataire qui lui a été assigné pour le Bal Sanglant ou encore qui est l'audacieux woltarien l'ayant invité au concerto de violon de Morgan Haranto qui se tient demain soir dans notre ville chérie. Ce sera là le PREMIER woltarien qui sera au bras de Mävyvenn de manière OFFICIELLE, est-ce là le témoignage d'un intérêt plus particulier pour celui-ci que les autres ?! (...) »


Ou, encore, plus loin :

« (...) C'est donc une Mävyvenn Nurs débridée et lubrique qui sévit sur Sétia, raflant les visages les plus mignons de nos célibataires et s'entêtant à fêter sa nouvelle condition de divorcée réveillée dans la débauche la plus pure. Difficile de croire qu'elle est mère avec de pareils pratiques ! (...) »


Quiconque sachant se servir d'un ordinateur ou de son portable pouvait tout à fait tomber sur des vidéos misent en ligne du lapdance qu'avait donné Mävyvenn lors de cette soirée, on entendait plus la musique et le "joyeux journiversaire" entonné, ainsi que quelques commentaires et sifflements qu'autre chose... Il y avait aussi quelques problèmes de cadrage qui témoignait de la vidéo tournée sur le fil par des invités de la woltarienne.


Vidéo_Sur_Le_SioDay a écrit:
La vidéo s'ouvre alors que le propriétaire du portable qui film se trouve dans les invités massés autour du gâteau préparée pour l'occasion. On entend des sifflements lubriques et joyeux qui s'élèvent, on entend une voix capté par le micro du téléphone lâcher un « Elle est sacrément bonne dans cette tenue! Matte le pompom!! Haha jusqu'au bout quoi!! Elle est mortelle!! »

Mävyvenn pousse Siobhan à s'asseoir sur une chaise, ce dernier a la gueule grande ouverte, des étoiles d'admirations dans les yeux, le woltarien a les mains ballantes. Mävyvenn récupère son micro et en quelques secondes, le son de la vidéo est saturé du chant joyeux de "Joyeux Journiversaire" qui est entonné par la foule d'invité. La chanteuse s'avance vers son invité, joue à ouvrir et refermer les jambes du woltarien avant de s'asseoir sur ses cuisses refermées, au plus près de ce dernier.

De la vidéo on ne voit que la chute de reins cambré de la chanteuse, le pompom blanc tout fluffy surmontant ses fesses rebondis, son dos rouge marqué par le body noir qu'elle porte et les oreilles de lièvrier fruitier qui s'agitent doucement.

Mävyvenn finit par se décoller, les applaudissements pleuvent. La chanteuse invite tous à se servir du gâteau et la vidéo tangue un peu. Un nouveau commentaire est capté par le portable ! « Attends mec! Filme ça! Matte ça! Matte ça!! Ohlala elle est HOT! »

Lorsque le portable est de nouveau levé vers la petite scène, Mävyvenn est visible entrain de retirer un index de sa bouche en gloussant, un sourire mutin. Siobhan, incrédule, comme cloué sur place, reprend contenance, s'approche au plus près de la chanteuse, son visage se penche vers celui de la woltarienne. Ils restent ainsi une poignée de seconde avant qu'il ne se décolle et lève son verre vers cette dernière, un sourire tout à fait craquant sur ses lèvres oranges.

L'angle ne permet pas de savoir si il l'a embrassé ou non ou ce qu'ils ont fait exactement.

Mävyvenn n'a pas bougé d'un poil, elle se met en mouvement, se déhanche avec aisance sous la truffe de l'invité d'honneur et la vidéo s'arrête là.
Sur un dernier commentaire, hilare et goguenard : « Tu crois qu'il l'a embrassé ? Rho putain le petit veinard. Viens mec, viens, je VEUX un autographe !!! Elle assure GRAVE!! »