Date:18/2/18

Recherche Google

Blog d'un gâteau marbré.

Menu

Sites Woltar officieux

Partenaires


14/2/18 ...

Même quand la blessure guérit, la cicatrice demeure...

Aïshaô...


10/2/18 En quelque part à Vésén...

Partir seule pour les grandes plaines de Vésén, ça n'a décidément pas de prix! <3


6/2/18 Vésén, mon Amour!

Retrouver Vésén, enfin...


Cette ville que j'aime tant pour bien des raisons. Ce soleil brûlant, cette poussière qui vient nous chatouiller le museau, les portes battantes des saloons qui grincent, les canyons, les sources chaudes et tant d'autres choses qui font de cette ville un vrai paradis. Mon Paradis. Ma bouffée d'oxygène. <3




Je retrouve mon ranch intact, comme si tous les souvenirs étaient ancrés dans les moindres recoin de cette bâtisse. Mon jardin secret rien qu'à moi. Et les saloons avec l'ambiance typiquement Véséenne qui va avec, que demander de plus? Je n'aime pas cette ville, je SUIS cette ville.


21/1/18 /!\ Kidnapping en cours ! /!\

La soirée pleine de sagesse qu'avait lancé Aramis fut très vite perturbée par l'entrée tonitruante d'une woltarienne rouge vermillon, bien connue de tous. Après cette prestation, 5 woltariens firent leur apparition les visages cachés par de simples cagoules aux couleurs hautement flashys. Entre leurs main, ils tenaient des pistolets remplis pour certain d'eau et pour d'autres de peinture. Les quatre woltariens ne manquèrent pas d'arroser les invités qui se trouvaient sur leur passage.



Cette fine diversion mise en oeuvre donna l'occasion à une woltarienne au pelage d'un violet criard de saisir Aramis par la taille pour l'inciter à la suivre. La woltarienne brune opposa tout de même une certaine résistance à cette empoignade en ce dandinant pour essayer de s'extirper de ce traquenard. Mais elle fut vite conduite jusqu'à la sortie, les trois autres woltariens protégeant leurs arrières avec leurs armes factices. Les invités furent de nouveau arroser par les 4 faux-malfrats avant qu'ils ne se carapatent à l'extérieur pour rejoindre sa ravisseuse et Aramis.



Un crissement de pneus sur le bitume marqua la fuite à vive allure des kidnappeurs qui, avaient laisser derrière eux ... seulement un panneau planté devant l'entrée où il était vulgairement tagué ;


"Alerte à la populace Woltarienne,j'ai kidnappé Aramis Sweety, comme rançon,j'exige des fêtes plus WTF que possible pour lui faire passer son envie de montrer son côté sage, sinon je la séquestre chez moi pour lui donner des vacances."


8/1/18 Tu nous échappes...

"Une mère ne regrette jamais les soins ni les peines que son enfant lui a coûtés."

Cette impression de voir un enfant nous échapper est la plus horrible qu'il soit... Je t'aime Godric, sache-le...